Données statistiques

Retour à la liste

Un chiffre en lumière

Part des Français qui se déclarent favorables à ce que leur épargne contribue à lutter contre le réchauffement climatique


Dans un contexte de présence croissante des questions environnementales dans l’actualité économique, politique et médiatique, l’IFOP pour WWF a interrogé les Français sur la prise en compte de la question du changement climatique en matière d’épargne. 

Il en ressort qu’une majorité des personnes interrogées (57%) se déclare favorable à ce que leur épargne contribue à lutter contre le changement climatique. Cette proportion augmente en fonction du niveau de diplôme, passant de 48% pour les personnes non titulaires du baccalauréat à 65% pour les Français diplômés des deuxième ou troisième cycles du supérieur. Les catégories populaires apparaissent quant à elles moins tentées par cette idée d’« affectation » de l’épargne, avec respectivement 53% et 45% d’adhésion chez les employés et les ouvriers, contre 67% parmi les cadres. 

Pour en savoir plus,