Les études de l'observatoire

Retour à la liste

Etudes de l'Observatoire : Veille

La moitié des entreprises signalent des barrières à l'embauche



En octobre 2017, la moitié des entreprises de l’industrie, des services et du bâtiment déclarent rencontrer des barrières qui les empêchent d’embaucher davantage de salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) ou en contrat à durée déterminée (CDD) de longue durée : ces entreprises freinées dans leurs recrutements représentent 50 % de l’emploi salarié total de ces secteurs. Dans l’industrie, près de six entreprises sur dix (57 %) signalent l’existence de barrières à l’embauche. Cette proportion atteint 70 % dans le bâtiment, où les difficultés de recrutement sont traditionnellement importantes, et 47 % dans les services. 


Dans l’ensemble des secteurs, un tiers des entreprises déclarent ne pas rencontrer de barrières. Elles n’en sont pas moins potentiellement concernées par un processus d’embauche et sont même plus nombreuses qu’en moyenne à déclarer leurs effectifs en hausse. Enfin, près d’une entreprise sur cinq ne se sent pas concernée (« sans objet »), probablement parce qu'elle n'envisage pas d’embaucher des CDI ou CDD de longue durée à court terme. 

32 % des entreprises citent l’indisponibilité d'une main-d’œuvre compétente


Sur l’ensemble des secteurs, 32 % des entreprises citent notamment l’indisponibilité d’une main-d’œuvre compétente : il s’agit de la barrière la plus fréquemment citée. Le bâtiment, gros œuvre et second œuvre, l’industrie automobile et le transport routier de marchandises signalent particulièrement ce frein.

Pour en savoir plus,