Les études de l'observatoire

Retour à la liste

Etudes de l'Observatoire : Veille

L'image ternie de la fonction RH


Un retour d’expérience partiel et partial

Avec le témoignage d’un ancien DRH s’exprimant sur les plateaux de télévision (France 2, BFM TV, LCI…) et repris dans son ouvrage au titre provocateur[1], on a assisté récemment au dernier épisode du RH Bashing qui avait été dénoncé avec force dans la revue Personnel en 2014[2] et dans un livre paru en 2017[3]. Comme le souligne, en effet, la 4ème de couverture du livre en question « pour la première fois, un DRH dénonce la collusion entre les ressources humaines et les directions d’entreprise visant à dissoudre le lien social, et à instaurer une culture de la peur ». Il faut croire que, pour assener une telle « vérité » afin de faire vendre cet ouvrage, le/la responsable de collection de l’éditeur n’a aucune connaissance de la littérature qui décrit et analyse l’entreprise depuis de nombreuses décennies. Il/elle aurait pu lire ou relire l’un de nos plus fins connaisseurs de l’entreprise, le sociologue Michel Crozier décédé en 2013, qui dès 1963 avait décrit, dans un livre qui a fait date[4], certains des principaux dysfonctionnements de l’entreprise autour de la question des relations de pouvoir. Dans cette perspective et depuis plus de 50 ans, les ouvrages n’ont pas manqué en effet pour mettre en évidence les carences de l’entreprise et de certaines fonctions au premier rang desquelles on trouve souvent la Fonction RH prise comme bouc émissaire de tous les maux vécus par les collaborateurs, dédouanant de fait les autres acteurs internes et externes.

Pour en savoir plus,