Les études de l'observatoire

Retour à la liste

Etudes de l'Observatoire : Veille

Un risque de « bulle verte » dans la finance ?


La Commission européenne, qui a reçu les recommandations du groupe d'experts à haut niveau sur la finance durable, est séduite par la proposition d'alléger les exigences de fonds propres des banques. Ce "Green Supporting Factor", poussé par les banques françaises, doit être étudié avec beaucoup de précaution, insistent les experts dans leur rapport.

Après un an de travail, le groupe d'experts de haut niveau sur la finance durable (HLEG) a remis mercredi son rapport final à la Commission européenne. Les vingt experts de la finance et de l'environnement (dont quatre Français) ont élaboré 28 recommandations destinées à réorienter les milliards de la finance vers des investissements plus verts. Ce rapport de 100 pages est "la feuille de route la plus ambitieuse jamais réalisée sur la question de la finance verte" s'est félicité Pascal Canfin, le directeur général du WWF France, membre du HLEG. C'est "le plan d'action le plus complet et le plus ambitieux en matière de finance durable au monde" a surenchéri Philippe Zaouati, le directeur général de Mirova (filiale d'investissement responsable de Natixis), également membre.


Pour en savoir plus,