Les études de l'observatoire

Retour à la liste

Etudes de l'Observatoire : Veille

Pour les jeunes, l'intrapreneuriat is the new entrepreneuriat


Les jeunes aiment l’entrepreneuriat, mais privilégient l’équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle. A la jonction des deux : l’intrapreneuriat. Un moyen pour les entreprises d’attirer et de fidéliser les jeunes générations.

Pour Elodie Gentina, professeure à l'IESEG School of Management et auteure de l'ouvrage Génération Z. Des Z consommateurs aux Z collaborateurs (DUNOD, 2018), les jeunes ont besoin de créer et de se sentir utiles.

Selon la chercheuse, spécialiste de la génération Z (née après 1995), cette démarche créative devrait passer par l’intrapreneuriat, plus proche de leur mode de vie. C'est le développement, au sein d'une grande entreprise, d'un projet innovant et à fort potentiel de croissance. Tout est géré en interne par un salarié, qui bénéficie du soutien financier et humain de l’entreprise. Selon une étude publiée en 2017 par le cabinet Deloitte, 37% des entreprises françaises y ont déjà eu recours.

Pour en savoir plus,