Les études de l'observatoire

Retour à la liste

Etudes de l'Observatoire : Veille

Recrutement et Chatbot


"2 300 candidats présélectionnés par notre chatbot ont été positionnés sur des offres d'emploi"

Le président de Randstad France se félicite de la digitalisation de son groupe mais alerte sur les promesses alléchantes des start-up des ressources humaines, notamment en matière de recrutement.

JDN. En février, vous avez lancé au plan national le chatbot Randy, qui permet de présélectionner des candidats à l'emploi via une série de tests. Comment l'avez-vous conçu ?

François Béharel, président du groupe Randstad France. © Ranstad
François Béharel. Randstad s'est associé, et est même devenu actionnaire d'Illuin Technology, une société de conseil spécialisée dans l'intelligence artificielle. Nous avions le sentiment que dans ce domaine, nous allions toucher nos limites. Illuin Technology a conçu la brique d'IA qu'intègre Randy. Ce chatbot était en phase de test l'année dernière et il a effectivement été lancé au plan national il y a quelques semaines.

Pour en savoir plus,