Opérateur de marché

0 likes

Emplois-types regroupés dans ce métier-repère

  • Vendeur produits de marché (sales)
  • Négociateur produits de marché (trader)
  • Originateur
  • Opérateur transactions marché
  • Responsable de tables de marchés (responsables desk)
  • Arbitragiste…

Cette liste a été définie par l’accord de branche du 8 mars 2010 disponible dans la Convention Collective de la Banque.

Mission générale

L’opérateur de marché réalise des opérations financières de placement, de couverture ou de spéculation, en suivant en permanence les évolutions du marché et en analysant les opportunités d’achat ou de vente. Il opère pour le compte de l’établissement pour lequel il travaille (Institutions bancaires, société de bourse, société de courtage) ou pour le compte de son portefeuille clients, composé d’entreprises, de collectivités territoriales, de personnes fortunées, ou d’institutionnels. Il procède à l’achat ou la vente au meilleur prix en fonction des anticipations rationnelles des agents qu’il détermine, et de sa connaissance des fondamentaux de l’économie réelle. Il peut également jouer le rôle d’intermédiaire entre les deux parties d’un contrat d’achat/vente.

  • Suivre les indices de référence des marchés et les données macro/micro économiques pour dégager des tendances et anticiper ainsi les évolutions.
  • Recueillir toutes informations utiles provenant des analystes financiers, des chartistes ou encore des économistes pour fonder sa décision d’achat/vente en ayant une assurance raisonnable.
  • Intervenir sur les marchés (ordres d'achat ou de vente) pour le compte de son établissement financier (gestion en compte propre) ou des clients (gestion pour compte de tiers)
  • Conseiller la clientèle en termes d'investissement et de placement.
  • Effectuer des offres de cotation pour acheter et vendre en fonction des impératifs de gestion et limites imposées.
  • Contrôler les opérations effectuées.
  • Entretenir des relations avec les vendeurs et les négociateurs en participant à l’élaboration de produits financiers complexes destinés au marché dans le cadre notamment d’introduction en bourse, d’émission d’emprunts obligataires ou de titrisation.
  • Négocier avec les intermédiaires les conditions de placement et d'emprunt de capitaux.
    Utiliser de manière constante les outils modernes de traitement de l'information quantitative et qualitative.
  • Développer des outils performants d’arbitrage et des modèles d’aide à la décision.

Cette liste d'activités n'est pas exhaustive.

L'opérateur de marché travaille dans les salles de marché d’un établissement bancaire et financier, société d'investissement ou d’une société de bourse.

Les métiers de Trader et « Quant » sont accessibles aux jeunes diplômés après un stage de fin d’étude en front office. A contrario, l’expérience prime pour le métier de Sales (vendeur), entre 3 et 4 ans.

Formation initiale souhaitée

  • Bac+5, formation grandes écoles de commerce et ingénieur complétée idéalement par une spécialisation en gestion des risques financiers
  • Bac+5, Master banque/ finance gestion des risques (spécialisation finances, statistiques, mathématiques appliquées, modélisation)

Compétences attendues

Connaissances - savoir

  • Connaître le fonctionnement des marchés financiers
  • Avoir une culture économique et géopolitique des marchés
  • Maîtriser les modèles mathématiques financiers
  • Connaître les systèmes de communication et d’information (Bloomberg, Reuters)
  • Maîtriser l'anglais et éventuellement d’autres langues

Compétences comportementales - savoir-être

  • Faire preuve de capacités relationnelles et de communication
  • Savoir maîtriser son stress
  • Savoir analyser et synthétiser
  • Savoir prendre des décisions rapidement
  • Savoir anticiper
  • Savoir prioriser ses activités
  • Être disponible
  • Savoir planifier et organisaer son travail
  • Avoir le sens de l'initiative

Compétences opérationnelles - savoir-faire

  • Anticiper les besoins des clients et apporter une réponse adaptée aux attentes
  • Conduire une négociation commerciale
  • Définir un plan de développement stratégique
  • Savoir gérer les situations d'urgence
  • Proposer des montages financiers complexes
  • Rédiger des rapports d'activité

Compétences numériques

Socle de compétences minimales en numérique commun à tous les métiers-repères

Compétences clés attendues

  • Résistance au stress, sens du risque
  • Connaissances des marchés
  • Capacité d'analyse rapide
  • Autonomie, prise de décision rapide
  • Connaissances en mathématiques financières

Cette liste de compétences n'est pas exhaustive.

En front office (salle de marchés), les possibilités d’évolution hiérarchique sont assez limitées. Si celle-ci est possible, l’Opérateur de marché pourra légitimement postuler en tant que Responsable de Front Office.

Dans la majorité des cas, l’Opérateur de marché se tournera vers des métiers connexes à son expertise :

  • Analyste financier,
  • Analyste économique voire Gestionnaire de portefeuilles.

Il pourra également se diriger vers des fonctions de :

  • concepteur de produits financiers
  • ou d’analyste risques où son expérience en salle de marchés pourra être valorisée.

  • Les métiers de la BFI dont celui d'opérateur de marché peuvent s'attendre à un nouvel essor en raison de la redéfinition des activités de la BFI.
  • Malgré une tendance en apparence négative, certains signes sont encourageants, notamment sur le marché français. Les métiers de la BFI se sont naturellement adaptés au nouveau business model de leur activité.

  • Part dans la population : 1,3%
  • Femmes : 23,5%
  • Cadres : 98,7%
  • Age moyen : 42,2 ans
  • Part des embauches : 1,1%

Chiffres 2020

En savoir plus

#THINKBANKERS - Les parcours professionnels au sein du secteur bancaire
  • Distanciel
  • novembre 22

#THINKBANKERS - Les parcours professionnels au sein du secteur bancaire

Quel est le paysage des mobilités internes au sein du secteur bancaire ? Qu'est-ce qu'une mobilité dite "atypique" ? Quelles sont les stratégies en ma...

Lire la suite
Les parcours professionnels au sein du secteur bancaire
  • Etude thématique
  • novembre 22

Les parcours professionnels au sein du secteur bancaire

Un chargé de clientèle particuliers peut-il réellement devenir responsable marketing ? Les mobilités internes « lointaines » ou « atypiques », c’est-à...

Lire la suite
#THINKBANKERS - Hommes Femmes Mode d'emplois
  • Distanciel
  • mars 22

#THINKBANKERS - Hommes Femmes Mode d'emplois

Quelles évolutions de carrière dans la Banque pour les femmes et les hommes ? Débats animés par Pierre de la Mortière - Tribe Factory La situation d...

Lire la suite